• 15.000 cachets d'ecstasy saisis par les gendarmes lyonnais

    15.000 cachets d'ecstasy ont été saisis dans la région lyonnaise et montpelliéraine lors du démantèlement d'un réseau de stupéfiants et huit personnes ont été interpellées, a-t-on appris lundi auprès des gendarmes de Lyon.

    Originaires de la banlieue lyonnaise, ces huit personnes, âgées de 20 à 30 ans, devaient être présentées dans la soirée au parquet de Lyon. La saisie des cachets, d'origine étrangère et d'une valeur marchande estimée à 150.000 euros, a été effectuée la semaine dernière dans la banlieue lyonaise et à Montpellier, lors de perquisitions chez une trentaine de suspects par les hommes du groupement de gendarmerie du Rhône et du groupe d'intervention régional (GIR) de Lyon, selon la même source.

    Les militaires, opérant sur commission rogatoire d'un juge d'instruction lyonnais pour «trafic de stupéfiants», ont également trouvé en moindre quantité, de la cocaïne, du cannabis, des amphétamines et vraisemblablement du GHB ou la «drogue du violeur», a-t-on ajouté.

    «L'enquête a démarré l'été dernier.

    <script type=text/javascript> sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers sas_formatid=1278; // Format : rectangle 300x250 sas_target=''; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); </script> <script src="http://www.smartadserver.com/call/pubj/2358/16838/1278/S/3199412270/?"></script>

    Le trafic alimentait les boîtes de nuit de la région lyonnaise et montpelliéraine, où se trouvait le noyau dur du réseau», a indiqué à l'AFP le colonel Patrick Valentini, se félicitant de la «collaboration» de certaines discothèques concernées.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :