• Deux blessés lors de l'attaque d'un fourgon blindé à Paris

    Un convoyeur de fonds et une passante ont été blessés par balles jeudi matin lors de l'attaque d'un fourgon blindé de la Brink's près de la Porte de Bagnolet à Paris, a-t-on appris de source policière.
    (On vient d'apprendre que le convoyeur de fonds blessé vient de décéder.)
    Selon les premiers éléments de l'enquête, une fusillade a éclaté vers 7h30 entre trois malfaiteurs armés et deux convoyeurs près d'une agence bancaire de la Société générale, 116 boulevard Davout (XXe), à une centaine de mètres de la Porte de Bagnolet. La direction de la Brink's a précisé à l'AFP que l'un des deux convoyeurs avait été touché par une balle à l'aine mais que ses jours n'étaient pas en danger. Il a été hospitalisé à la Salpetrière, selon la police. Une passante, qui attendait l'autobus, a été atteinte par un éclat de balle, a ajouté la Brink's. Elle a été hospitalisée à l'hôpital Saint-Antoine, selon la police.

    Selon la Brink's, les malfaiteurs ont pris la fuite sans emporter d'argent. Le président de l'entreprise de transports de fonds Roger Dutoit s'est rendu sur place ainsi que Christian Lambert, directeur de cabinet du préfet de police de Paris. Un fourgon blindé compte trois personnes : le chauffeur, qui reste toujours dans le véhicule, un convoyeur qui porte les sacs entre le véhicule blindé et l'agence bancaire et un autre convoyeur qui assure sa protection. La brigade de répression du banditisme (BRB) a été chargée de l'enquête. (afp)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :