• Interpallation ( 30/07/2003)

    Interpellation après l’attaque ratée de la Brink’s à Perthes

    Les policiers ont interpellé un malfaiteur, vendredi matin, sur les lieux de la tentative d’attaque d’un fourgon de la Brink’s, à Perthes-en-Gâtinais.


    La République
    Publié le  30 juin 2003 

    Vendredi matin, vers 7 heures, une patrouille de police de Dammarie-les-Lys a interpellé l’un des assaillants du fourgon de la Brink’s, dans le centre de Perthes-en-Gâtinais, sur la départementale 312.

    Le malfaiteur présumé, âgé de 31 ans, est resté coincé dans le camion accidenté. Le poids lourd a heurté une propriété privée au moment de la tentative d’attaque.

    Ses complices n’ont pas réussi à extraire le blessé et ont pris la fuite au moment de l’arrivée des policiers. Ils ont abandonné leur véhicule à l’entrée de Pringy, en l’aspergeant avec un extincteur.

    A l’intérieur, les enquêteurs ont retrouvé un véritable arsenal : un fusil à pompe, un lance-roquettes, des pains de plastique, des plaques de police, des gyrophares et une radio.

    Les malfaiteurs se sont ensuite enfuis à bord d’une Ford Mondeo, après en avoir extrait le conducteur.

    Intervention

    «Nous saluons le sang froid des policiers de Dammarie qui ont été bien encadrés lors de cette dangereuse intervention», a commenté Eric Guyon, du Syndicat National des Policiers en Tenue. Toutes les mesures de précaution ont été prises».

    Le commando avait tenté de coincer en tenailles le fourgon blindé des convoyeurs de fond, au niveau d’un rétrécissement de route. Un poids lourd a tenté de bloquer le passage du fourgon. Un autre camion est arrivé derrière. Mais le convoyeur a réussi à se dégager du piège, malgré un pneu crevé, en entamant une manœuvre de recul. Aucun des convoyeurs n’a été blessé.

    En revanche, l’état de santé du malfaiteur interpellé a nécessité une hospitalisation.

    Sur place, les enquêteurs de la police judiciaire, saisis de l’enquête, ont retrouvé une cinquantaine d’impacts de balles. Une attaque avait eu lieu au même endroit, et dans les mêmes circonstances, en 1998. Le dépôt de la Brink’s se trouve en effet à quelques kilomètres du lieu d’attaque, à Cély-en-Bière.

    L’enquête se poursuit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :