• Les braqueurs repartent avec près de 50 000 €

    Une équipe de braqueurs s'est attaquée à l'Intermarché samedi soir. Le préjudice est évalué à plus de 50 000 €.

    HIER MATIN, tout semblait normal à l'Intermarché de Roissy-en-Brie. Pourtant, samedi soir, le supermarché a été victime d'un vol à main armée. L'enquête a été confiée à la PJ de Melun.

    Le préjudice est estimé à plus de 50 000 €.

    C'est lors de la fermeture du magasin, vers 19 h 30, que les faits se sont produits. Plus aucun client n'était présent. Profitant de la sortie des salariés pour entrer , l'un des malfaiteurs, qui étaient au moins quatre, armé d'un couteau, a menacé une caissière et un vigile. Les autres ont emmené deux employées du magasin jusqu'à la salle des coffres où se trouvait le gérant. Sous la menace d'un fusil à pompe, ils les ont obligés à vider entièrement le coffre. Après avoir mis dans un sac-poubelle les billets , les braqueurs ont arrosé leurs trois victimes de gaz lacrymogène et les ont enfermées dans la salle du coffre. Ils sont ensuite repartis en courant. Ce sont des témoins, présents sur le parking du magasin, qui ont alerté les secours. Les victimes, très choquées et en larmes sous l'effet du gaz lacrymogène, ont été prises en charge par les pompiers.

    « Pour nous, ça a été un vrai choc, raconte le gérant de l'Intermarché. Dans ces moments-là, on ne pense qu'à une chose, c'est qu'ils ne perdent pas leur sang-froid et qu'ils n'appuient pas sur la gâchette. C'est dur, mais la vie continue. » Le lendemain matin, ce dernier ainsi que les caissières ont d'ailleurs repris le travail. « Je ne leur avais pas demandé de venir travailler, elles sont venues quand même, j'ai été agréablement surpris. On a rouvert comme si de rien n'était, sauf qu'on avait plus un seul billet en caisse, que de la ferraille, pour rendre la monnaie. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :