• Les gendarmes ont dû lui rentrer dedans pour le stopper

    Un automobiliste de 28 ans a été placé en garde à vue mardi dans l'Hérault, au terme d'une course poursuite de deux heures à travers l'Hérault et le Gard, avec les gendarmes qui l'ont délibérément percuté pour l'obliger à s'arrêter, selon la gendarmerie.
     
    L'homme qui circulait à bord d'une voiture immatriculée en Haute-Savoie, a dans un premier temps refusé de s'arrêter à un banal contrôle routier, à Codognan, dans le Gard. L'automobiliste s'est alors lancé, avec une trentaine de gendarmes à ses trousses, à travers des petites routes, entrant et ressortant de l'autoroute de façon à éviter les barrages, tout en multipliant les infractions -demi-tours, dépassements dangereux, sens interdits- allant jusqu'à tenter de renverser les motards qui arrivaient à sa hauteur.
     
    Arrivé aux portes de Montpellier, à Baillargues, dans l'Hérault, un véhicule banalisé de la gendarmerie l'a délibérément percuté au moment où le jeune homme tentait un demi-tour. Les gendarmes ont dû briser la vitre et utiliser les gaz lacrymogènes pour le menotter. Il a été emmené à la brigade de Castries dans l'Hérault, en état de choc et d'excitation. Il a été placé en garde à vue.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :