• Massacré au marteau à Herstal : un sordide scénario ( Belgique )

    La police a procédé à une seconde arrestation. Michel a été massacré par ceux qu'il aidait

    HERSTAL Ce sont les enquêteurs de la BJ de Herstal qui sont à l'origine du rebondissement survenu dans le dossier relatif à la mort de Michel Reggers, un Herstalien de 51 ans. L'homme avait été massacré à coups de marteau, le 7 avril dernier.

    Ces coups avaient été portés par Michaël Willemaerts, 36 ans, résidant rue de Visé, à Cheratte. Il avait été interpellé deux jours plus tard, était passé aux aveux et avait été écroué à Lantin pour meurtre.

    Mardi matin, le juge d'instruction Dominique Lizin a également placé sous mandat d'arrêt Catherine De Kepelaere (26 ans), la compagne de Willemaerts. Elle aurait aidé son ami à tendre un piège à Michel avant de participer activement à la dissimulation du cadavre.

    Dans une première version, elle avait expliqué être absente au moment du meurtre. Une version d'ailleurs corroborée par Willemaerts. Mais les limiers herstaliens ne s'en sont pas laissés compter...

    Flash-back. Il y a quelques mois, Michel a rencontré le couple, dont la femme a un enfant en bas âge. Il était loin de se douter que cette nouvelle relation allait le mener à sa perte. S'étant pris d'amitié pour ces jeunes gens, Michel les aidait régulièrement et même financièrement. Mais ce n'était pas assez.

    C'est que Willemaerts et De Kepelaere sont toxicomanes. Aussi le 7 avril dernier, les tourtereaux ont décidé de tendre un piège à Michel. Ils l'ont attiré chez eux pour, semble-t-il l'assommer et lui voler ses cartes bancaires.

    Ainsi, lorsque Michel est arrivé, il était convenu qu'on lui serve une tasse de café. Puis, selon Willemaerts, il devait faire un signe des yeux à sa copine, lui indiquant ainsi qu'il allait passer à l'action. Deux signes plus tard, la jeune femme a quitté le salon pour se rendre, avec son bébé, dans la salle de bain.

    C'est à ce moment que Willemaerts s'est jeté sur sa victime. Mais, au lieu de l'assommer, il l'a littéralement massacré. Aidé de sa compagne, Willemaerts a tenté de placer le corps sans vie de Michel dans un petit container. Comme les jambes dépassaient, la jeune femme a alors demandé à son compagnon de prendre une scie... Heureusement, il n'y en avait pas...

    Le couple a alors traîné Michel jusqu'à la cour de l'habitation. Il l'a ensuite fait glisser dans une citerne d'eau souterraine en le faisant passer par le cylindre d'entrée large de 70 cm. Willemaerts et De Kepelaere y ont également mis les vêtements ensanglantés, le marteau et les essuies qui ont permis de nettoyer les lieux...

    La femme a alors pris la carte bancaire et a opéré un retrait de 500 €. Le lendemain matin, elle faisait ses courses pour 100 €.

    La famille de Michel s'est inquiétée et a donné l'alerte, expliquant d'ailleurs avoir vu la voiture de Michel à Cheratte. La BJ de Herstal s'est alors rendue chez Michaël qui ne résistera pas longtemps aux questions. Catherine est également en aveux.

    source : dhnet.be


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :