• Un blessé grave dans une bagarre au Blanc Mesnil

     

    <btn_p>

    Une rixe entre jeunes de deux cités sensibles du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) a fait deux blessés dont un très grave, touché par arme à feu à la tête, dans la nuit de samedi à dimanche, selon le dernier bilan de la préfecture. Une source policière avait fait état dans un premier temps d'un mort et deux blessés dont un grave. <btn_noimpr> </btn_noimpr>

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250 sas_target=''; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); // ]]></script> <script src="http://www.smartadserver.com/call/pubj/2358/16838/1278/S/50494351/?"></script>
    </btn_p>

    Un jeune homme de 19 ans a été touché par balle à la tête et a été hospitalisé dans un état très grave. Un autre jeune, de 18 ans a été touché au dos. Le maire du Blanc-Mesnil, Didier Mignot, a précisé sur place que le jeune homme très sérieusement touché à la tête avait été transporté à l'hôpital Henri Mondor de Créteil et s'est dit «consterné» par ces violences.

    La préfecture a par ailleurs indiqué que onze personnes avaient été interpellées à la suite de cette bagarre qui a éclaté vers 0H30, rue Guillaume Appolinaire, non loin de l'aéroport du Bourget, entre des jeunes des cités des Tilleuls et des 212, pour une raison encore indéterminée.

     

    source: leparisien


    1 commentaire
  • Le professeur de sport confondu par ses élèves

    Au début de l'affaire, une simple clé USB. Elle avait été trouvée au sol par des élèves du collège public Pierre-Joannon de Saint-Chamond, dans la Loire, à proximité du gymnase. Mais sur cette clé figuraient des contenus fort peu innocents : des photos et des vidéos à caractère pédo-pornographique.

    Alertée par le principal du collège, la police a identifié le propriétaire de la clé, rapidement confondu car les mêmes fichiers figuraient sur un ordinateur de son domicile : il s'agissait d'un professeur d'éducation physique du collège, âgé de 54 ans.

    Des photos et vidéos téléchargées depuis internet ?

    Mis en examen, le professeur a été remis en liberté sous contrôle judiciaire jeudi soir, avec interdiction d'entrer en contact avec des mineurs, et donc d'exercer sa profession d'enseignant. Le mis en cause a précisé que les photos et vidéos qui figuraient sur sa clé USB avaient été téléchargées depuis internet.

    Une commission rogatoire devrait toutefois être délivrée aux enquêteurs pour vérifier que des élèves du collège saint-chamonais ne figurent pas sur les images retrouvées.

    source : le parisien

     


    1 commentaire
  • A 90 ans, il attaque sa banque au pistolet

    Un homme de 90 ans a été arrêté puis remis en liberté pour avoir "attaqué" sa banque... deux fois. Ce nonagénaire placé sous tutelle a tenté une première fois jeudi matin de retirer de l'argent sur son compte dans une agence de la Caisse d'épargne dans le quartier populaire de Pont-de-Vivaux, dans le 10e arrondissement. Mécontent du refus des employés, il était revenu une demi-heure plus tard en exhibant un pistolet de calibre 7.65 mm chargé.
     
    Interpellé par les policiers de la Brigade anti-criminalité, il était présenté dans la soirée au parquet qui le remettait en liberté. Mais vendredi matin, le vieil homme a de nouveau voulu retirer de l'argent  sur son compte et a agressé verbalement une guichetière avant d'être de nouveau interpellé, cette fois sans arme. Les policiers l'ont ramené à sa famille après lui avoir fait la morale.
     

     

    source: lci


    1 commentaire
  • En garde à vue pour une extorsion de fonds pilotée depuis sa prison

     

    Jacques Mariani qui purge actuellement une peine de 15 ans de prison pour meurtre à la centrale de Saint-Maur (Indre) a été extrait de sa cellule pour être placé en garde à vue dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire à Nanterre (Hauts-de-Seine).

    Fils de Francis Mariani, l'un des piliers du gang de la Brise de mer qui a trouvé la mort au début de l'année dans l'explosion d'un hangar en Corse, Jacques Mariani est soupçonné d'avoir piloté depuis sa cellule une opération d'extorsion de fonds contre des sociétés basées à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). D'autres complices et proches de Jacques Mariani ont également été interpellés.
    L'an dernier, Jacques Mariani avait été condamné à 15 ans de prison pour le meurtre en 2001 à Bastia de Nicolas Montigny, un jeune nationaliste. Dans ce même dossier, son père Francis Mariani avait écopé de 7 ans de prison mais avait pris la fuite avant le verdict. En cavale, il a été retrouvé mort au mois de janvier dernier à la suite de l'explosion de plusieurs charges dans un hangar de Haute-Corse.

     

    source: le parisien


    votre commentaire
  • Une fillette disparue à Maubeuge

     

     

    Les recherches s'activent ce vendredi pour retrouver Tiphaine, une fillette de 5 ans qui a disparu jeudi à Maubeuge, dans le Nord.  Il était environ 17h30, hier jeudi, quand la fillette a échappé à la surveillance de sa mère. Toutes deux se baladaient dans le centre de la ville où se déroule actuellement un festival. Rapidement, un important dispositif de recherche a été mis en place.

     

    Toute la soirée, policiers, sapeurs-pompiers, agents municipaux et anonymes ont écumé la ville pour retrouver l'enfant.

     

    Selon la voix du nord Tiphaine a été aperçue pour la dernière fois près de la place de Wattignies. L'enfant mesure 1,10m, ses cheveux sont châtains et coupés au carré. Elle porte un T-shirt rose «Dora l'exploratrice» et des baskets rouges.

     

    source : le parisien


    votre commentaire