• Six jeunes déférés après des violences à Aulnay

    Les six garçons, trois majeurs et trois mineurs, interpellés samedi soir à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, après de violentes échauffourées avec la police, ont été déférés lundi soir devant le parquet de Bobigny. Samedi en début de soirée, dans la cité de l'Europe, des jeunes avaient extrait une femme de son véhicule, étaient montés à bord et avaient foncé sur un fonctionnaire de police, sans le blesser. Les agressions d'automobilistes et le caillassage des policiers s'étaient poursuivis deux heures durant avant que les forces de l'ordre parviennent à rétablir le calme.

    Le chauffeur présumé de la voiture volée, âgé de 17 ans, fait partie des six jeunes hommes déférés. Les autres "ont été arrêtés dans les appartements où ils avaient trouvé refuge", selon une source policière. "Ils ont tous été identifiés par des fonctionnaires de police, et dans deux cas par la conductrice", a précisé une source policière. Lundi soir, un septième jeune homme, âgé de 17 ans, arrêté à la suite de nouveaux caillassages survenus dimanche soir, cité de l'Europe, était en garde à vue.

    "Un guet-apens"

    Lors de fouilles dans les caves des immeubles de la cité, la police a également découvert des armes par destination comme des hachoirs de boucher et, surtout, deux bouteilles de gaz dont l'une était transformée en engin explosif : des boîtes de conserve remplies de clous et de boulons y étaient fixées. Et si la bonbonne n'était pas munie d'un dispositif de mise à feu, il suffisait, selon les policiers, d'allumer un incendie à proximité pour provoquer l'explosion. "Il s'agissait d'un véritable guet-apens", estime-t-on du côté des policiers. Dimanche soir, une troisièmme bonbonne était découverte, dans une poubelle à laquelle des individus avaient mis le feu.

    Ces échauffourées répétées pourraient avoir un lien avec une course poursuite qui a eu lieu jeudi soir, au cours de laquelle deux adolescents de 16 ans qui pilotaient à vive allure une moto volée pour tenter d'échapper à la police, ont eu un grave accident. L'un a été grièvement blessé au genou, l'autre était toujours dans un coma profond lundi matin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :