• Un forcené abattu après l'agression d'un maire

    Près de la mairie et devant le commissariat de police, l'homme, un habitant de la ville âgé d'une quarantaine d'années, s'est trouvé en face de trois policiers qu'il aurait mis en joue avant d'être abattu de trois balles après sommation. L'agresseur est décédé durant son transfert à l'hôpital par hélicoptère.
      
    Une altercation avait tout d'abord opposé le maire de Graulhet, Jean Picarel (DVD) dans son bureau avec son agresseur qui s'était enfui en courant avec son arme de chasse. Selon plusieurs témoins, avant de se rendre à la mairie, le forcené aurait tenu des propos incohérents chez lui avant de sortir et de frapper à plusieurs portes voisines. Une femme de 84 ans qui lui avait ouvert aurait été violemment giflée par lui.

    Un précédent en 2003 

    "Lorsque j'ai ouvert la porte de mon bureau je me suis trouvé face à un canon de fusil. L'individu devant moi était comme un chasseur partant à la chasse", a expliqué Jean Picarel à l'AFP. Une bagarre avait opposé les deux hommes, l'agresseur du maire lui reprochant de lui avoir "fait perdre des milliards", a précisé M. Picarel. "Il a réussi à me faire tomber au sol et m'a braqué le canon de l'arme entre les deux yeux. J'ai entendu deux déclics, puis plus rien", a-t-il précisé.
      
    La procureure de la République de Castres Danièle Drouay-Ayral a saisi l'Inspection générale de la police (IGPN) pour établir les circonstances de l'affaire. "C'est une procédure normale en cas de mort d'homme", a-t-elle précisé ajoutant que le SRPJ était chargé de l'enquête.Le préfet du Tarn et le sous-préfet de Castres se sont rendus sur les lieux mardi soir. En février 2003, Jean Picarel avait été victime d'une tentative  d'assassinat: le mari de la maire sortante, Jean-Jacques Rodet, avait tiré plusieurs coups de feu contre lui à son domicile, quelques jours après son élection


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :