• Un morceau de doigt envoyé au ministère de la Justice

    Une personne a envoyé un morceau de doigt au ministère de la Justice, a indiqué lundi soir le porte-parole de la Chancellerie Guillaume Didier, confirmant une information mise en ligne sur le site du journal Ouest-France.

    Le ministère a reçu vendredi un morceau de doigt accompagné d'un courrier, a indiqué M. Didier, interrogé par l'AFP.

    <script type=text/javascript> sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers sas_formatid=1278; // Format : rectangle 300x250 sas_target=''; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target); </script> <script src="http://www.smartadserver.com/call/pubj/2358/16838/1278/S/1431389735/?"></script>



    «Rachida Dati (ministre de la Justice) a demandé à ce que la situation de cette personne soit examinée pour comprendre comment elle en est arrivée à ce geste», a-t-il ajouté, se refusant à toute indication supplémentaire.

    Sur son site, Ouest-France indique qu'un Malouin de 57 ans, en proie à des difficultés juridiques, s'est coupé un doigt et l'a envoyé par courrier à Mme Dati.

    Cet ancien coiffeur est dans une impasse depuis plusieurs années. En 2002, son affaire avait été mise en liquidation judiciaire, alors qu'il possédait deux salons de coiffure, à Saint Malo et à Créhen (Côtes d'Armor) ajoute le quotidien breton, précisant qu'il avait déjà fait une grève de la faim.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :