• Une belle equipe

    Une belle équipe

     

    Il était 16 heures hier après-midi quand un homme tout de noir vêtu, portant un casque et armé d'un pistolet, a braqué l'agence de la Banque de Savoie située au coeur du centre commercial de Saint-Baldoph. Le malfaiteur a bousculé le vigile présent sur les lieux et a pris la fuite sur une moto de couleur rouge, de forte cylindrée conduite par son complice. Moins d'une demi-heure plus tard les deux hommes ont opéré à Pontcharra. Là, ils se sont emparés de la caisse de la station service du magasin Super U puis ont attaqué l'agence de la Banque de Savoie. Les gendarmes ont aussitôt déclenché le plan Milan et affrété un hélicoptère mais le binôme a réussi à prendre la fuite.
    Le mode opératoire des deux hommes laisse penser qu'il s'agit de la même équipe qui sévit dans ce secteur depuis trois mois et semble privilégier les agences de la Banque de Savoie.
    Le 1er août, en milieu de matinée, deux motards braquent la Banque de Savoie dans la rue principale de Montmélian, avant de prendre la fuite. Le 13 août, à peu près aux mêmes horaires, c'est la perception de la Rochette qui est attaquée. Là encore, les deux motards filent sans être inquiétés. <script type=text/javascript> </script> Le 29 août, un tandem opère dans des conditions similaires devant la fontaine des Éléphants, à Chambéry. L'un des hommes pénètre dans l'agence de la Société générale, s'empare d'une maigre somme et rejoint son complice qui l'attend sur une moto immatriculée à Genève. Les malfaiteurs ne manquent pas de culot puisque dans la foulée ils s'en prennent à l'agence de la Banque de Savoie du Bourget-du-Lac. Malgré le dispositif policier mis en place ils réussissent à passer à travers les mailles du filet.
    Les enquêteurs ne cachent pas alors qu'ils pensent avoir affaire à la même équipe. «Ils vont se terrer quelque temps et dépenser l'argent qu'ils ont avant de remettre ça...» pronostiquait alors un gendarme.
    Son analyse s'est vérifiée hier après-midi. Là encore, les braqueurs ont fait preuve d'une audace inquiétante. Ils n'ont pas hésité à agir au coeur de Saint-Baldoph quelques minutes avant la sortie de l'école, dans un secteur commerçant très fréquenté à cette heure de la journée. Le fait que l'agence bancaire soit protégée par un vigile qui a été molesté ne les a pas dissuadés. Et après ce premier hold-up ils ont récidivé par deux fois à Pontcharra. D'énormes risques pour un butin semble-t-il dérisoire. À la Banque de Savoie, on répondait juste que les montants dérobés étaient très faibles puisque les agences bancaires disposent aujourd'hui de très peu de liquidités.
    A Saint-Baldoph l'émotion était très vive hier après-midi. Des habitants confiaient avoir repéré depuis plusieurs jours des gendarmes en surveillance dans le secteur. Une surveillance qui n'a pas inquiété les braqueurs.

    source : le dauphiné


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :