• Une passe qui coûte cher

    Une passe qui coûte cher

    Il a retrouvé ses agresseurs 5 mois après les faits

    VISÉ La prostitution est dangereuse, c'est un fait, mais pas toujours pour celles et ceux qu'on croit.

    En témoigne l'histoire qui est arrivée à cet habitant de la région liégeoise, en décembre dernier. Croyant à une simple passe à 50 € avec deux dames, il s'est fait lessiver. Cinq mois après, il retrouve ses agresseurs ...

    À la mi-décembre 2007, cet habitant de la région liégeoise décide de se rendre à l'île Monsin, située entre deux bras de Meuse, entre Liège et Visé. Non sans raison puisque le lieu, s'il est un important site de passage, est aussi un important site de passe.

    Ce jour-là, le Liégeois aborde deux dames, Skvarka, âgée de 45 ans, et Stéphanie, âgée de 20 ans, mère et fille.

    Facilement, il les convainc de venir avec lui pour passer un moment agréable . La mère et la fille montent dès lors à l'arrière de la camionnette du client, particulièrement bien aménagée puisque munie de sièges et d'un lit.

    C'est à Hermalle-sous-Argenteau que l'homme emmène les prostituées. Après un verre, il décide dès lors de se déshabiller et invite la mère à faire de même.

    Au même moment, la jeune fille frappe le crâne de l'homme avec une clé à molette. À son réveil, il ne reste plus rien au Liégeois, si ce n'est ses vêtements et son véhicule. L'homme portera plainte à la police.

    Ce vendredi, 5 mois après les faits, la victime fut appelée pour reconnaître de présumées coupables et désignera sans problème Skvarka et Stéphanie.

    Si Skvarka nie, Stéphanie reconnaît les faits et accuse sa mère d'avoir manigancé le plan. Elles ont été privées de liberté et déférées au parquet de Liège pour coups et blessures, sans extorsion puisque les 50 € ont été donnés... volontairement.


    source : la derniere heure


  • Commentaires

    1
    visiteur_Fressias
    Lundi 19 Mai 2008 à 22:46
    J adore ton blog , continue a me nourrir de faits divers en tout genre ......... MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :